AGREMENTS

Le Centre d'Ailhaud Castelet est un établissement public médico-social qui comprend :

  • Un Institut Thérapeutique, Éducatif et Pédagogique (ITEP).
    • Par un arrêté du 31 janvier 2012, la Directrice Générale de l’Agence de Santé d’Aquitaine a porté la capacité d’accueil de l’Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique (ITEP) du Centre d’Ailhaud Castelet à 50 places en externat pour des enfants et adolescents présentant des troubles du caractère et du comportement de 5 à 20 ans. Le secteur géographique d’intervention se situe en priorité à 30 kms autour de Périgueux.
  • Un Service d'Education Spécialisée et de Soins A Domicile (SESSAD) de 65 places avec les prestations suivantes :
    Par un arrêté du 11 octobre 2004 complété par un arrêté 08 décembre 2009, le SESSAD du Centre d’Ailhaud Castelet dispose d’une capacité d’accueil de 65 places dont :
    • Un Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (SAFEP) pour 10 enfants de 0 à 3 ans déficients visuels ou auditifs,
    • Un Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire (SAAAIS) pour 15 enfants et adolescents de 3 à 20 ans déficients visuels,
    • Un Service de Soutien à l’Education Familiale et à l’Intégration Scolaire (SSEFIS) pour 40 enfants et adolescents de 3 à 20 ans,
    • Un Service d’Evaluation et de Diagnostic (SED) pouvant accueillir des personnes souffrant de déficience sensorielle (auditive et visuelle) de 0 à 20 ans.
  • Un Centre de Ressource pour la déficience visuelle de la DORDOGNE:
    Suite à un appel à projet, le Service d'Education Spécialisée et de Soins A Domicile du Centre d’Ailhaud Castelet est autorisé du 1er septembre 2015 au 31 aout 2018 à être Centre de Ressources Départemental pour la déficience visuelle et mettre en œuvre :
    • Des actions de prévention et de promotion de la santé des personnes handicapées,
    • Une diversification de l’offre de personnalisation et d’accompagnement pour répondre de manière adaptée aux besoins réels de la personne,
    • L’inscription dans une démarche d’amélioration de la qualité,
    • Le développement de la politique de réseaux et de partenariats afin de permettre une complémentarité de l’offre et une réponse partagée aux besoins,
    • Le développement des actions d’inclusion en milieu ordinaire et d’accès aux dispositifs de droit commun.